location appartement espagne
ACCUEIL LOCALISATION LE VILLAGE LES VILLAS VOTRE RETRAITE INVESTISSEURS F.A.Q.
 
Géographie La région          

Rio San juan

Playa Caleton est une petite crique protégée du vent et des vagues. De petites échoppes vous attendent pour vous servir une pina colada, ou une langouste grillée, à déguster les pieds dans l'eau. Le week-end, les dominicains y viennent en nombre, et l'ambiance merengue et batchata est au rendez-vous.

Playa Grande est une des plus grandes plages de la République Dominicaine. Il fait bon s'y promener au coucher du soleil, et admirer les surfers qui ont fait de cette plage l'un de leurs spots préférés.

Playa Preciosa est un des bijoux de la côte. Elle a su conserver son naturel sauvage, et ses nombreux palmiers vous offriront toute l'ombre dont vous rêvez.

Le Golf de Playa Grande est un links de 18 trous, dessiné par Robert Trent Jones. Implanté sur la falaise de Rio, 11 trous surplombent la mer. Il est considéré par les professionnels aussi bien que par les amateurs comme l'un des plus beaux parcours des Caraïbes.

La Lagune Grigri est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Protégée, cette mangrove de palétuviers abrite de nombreux oiseaux, en particulier des aigrettes blanches et des vautours. Elle se termine au coeur du Village, en face du Café de Paris, où de petites embarcations vous attendent pour vous faire découvrir la lagune.

Dans les environs

Un peu plus loin, en s’éloignant de Rio San Juan :

A 50km au sud, San Francisco de Macorís est la capitale économique d’une région essentiellement agricole (cacao, café, plantin, riz, agrumes, légumes, produits laitiers…)

A 70km à l’est, Puerto Plata, Sosua, Cabarete :
A El Batey, se sont installé 500 des 5000 juifs Allemands et Autichiens à qui le gouvernement dominicain a offert des visas entre 1940 et 1945. Les descendants des colons originaux habitent toujours dans Sosua, où ils maintiennent la synagogue et un musée.
Puerto Plata tire son nom de la couleur argentée de la mer, c’est dans cette région que débarqua Christophe Colomb en 1493.
Puerto Plata est un port et une ville importante (130 000 habitants), c’est aussi l’aéroport international le plus proche de Rio San Jaun.
Playa Dorada concentre le plus grand nombre de chambres d'hôtels du nord de l'île, autour d'une plage de sable doré et d'un parcours de golf 18 trous. Vous rencontrerez les invités des autres hôtels durant vos sorties nocturnes dans les casinos et les discothèques.
Le musée de l’ambre de Puerto Plata (un bel exemple d’architecture Victorienne) offre une collection exclusive de précieux joyaux fabriqués à base d'ambre multicolore. Les experts disent que cet ambre est célèbre pour être la plus transparente du monde. L'ambre est une pierre semi-précieuse qui s'est formée au cours de millions d'années, capturant des fossiles, insectes et plantes.
Cabarete est un spot internationalement renommé de planche à voile. Beaucoup pensent que l'attrait de Cabarete est fondé sur les gens eux-mêmes et l'esprit des touristes qui aiment l'intimité des petits hôtels. Cabarete est aussi excellente pour ceux qui souhaitent prendre le soleil sur la plage, et pour les parents avec de petits enfants.

A 80km au sud-ouest, Santiago de los Caballeros :

Avec une population de 500 000 habitants, Santiago est la seconde ville du pays. Un aéroport international déssert la ville. C’est le lieu de shopping idéal pour ceux qui ne désirent pas « descendre à la capitale ». La ville compte la plus grande zone franche du pays et attire donc de nombreuses industries (essentiellement de service). Elle comprend plusieurs universités

A 80km au sud-ouest : Concepcion de La Vega, Jarabacoa

L’une des plus anciennes villes du continent américain, elle fut érigée en 1494 par ordre du Pape Julien III. La vielle ville est un parc national historique depuis 1977.
La région centrale de la République Dominicaine est une destination pour les amoureux de nature et les aventuriers. Située sur dans la vallée de la cordillère centrale des Alpes Dominicaines, Jarabacoa est l'étape obligée d'un itinéraire d'aventure. Les plus aventureux pourront y pratiquer le rafting ou à escalader le Pico Duarte point culminant des Caraïbes à 3200 mètres.

A 100km au sud-est : Samana, Las Terrenas, Las Galeras

Un spectacle surprenant se déroule en hiver aux abords de la presqu'île de Samaná: c'est en effet la saison des amours pour les baleines à bosse qui arrivent des mers d'Islande, du Groenland, du Canada, et de l'Amérique du nord, afin de s'occuper de leurs petits dans les eaux chaudes du lagon. Du mois de janvier au mois de mars, elles sont pratiquement un millier à séjourner dans la baie de Samana.
Le spectacle est impressionnant, lorsque les mâles s'élancent hors de l'eau avec leur quarante tonnes pour retomber quelques mètres plus loin, exécutant ainsi un véritable ballet. Si aucune femelle ne réagit, le mâle essaie alors d'en attirer une par de longs chants monotones que les baleines peuvent entendre dans un rayon de 30 kilomètres et que seuls les plongeurs pourront alors entendre. Après la naissance de leurs petits, les baleines se préparent au grand retour vers le nord. Le "Banco de Plata", zone de 3.000 kms2 est devenue, depuis 1986, un sanctuaire voué à la protection des baleines.
Parc National de Los Haities : Une journée où, à travers les champs de canne à sucre et les petits villages, vous arriverez dans cette réserve. Visitez par bateau les étranges formations rocheuses, les grottes et les mangrooves.
Vous pourrez avoir la chance de voir des peintures Taino de l'ère pré-colombienne dans les grottes. Parc National de Los Haitises est situé à l'ouest de la baie, près de Sanchez. Cette mangrove avec les arbres géants de palétuvier forme une architecture florale, dessinant comme une verrière verte au-dessus des racines qui s'enroulent dans les marais. Les Taino étaient les premières habitants de l'île et leurs grottes conservées sont un trésor du parc.
Les visites partent de Samanà, Sanchez et Sabana de la Mar à l'extrème pointe sur la baie de Samanà, mais aussi de Puerto Plata, Sosua et Cabarete. Les visites guidées sont le seul moyen d'explorer les petites îles et grottes du parc.
Cayo Levantado est une petite île dans la baie de Samanà. Les pirates cherchaient le paradis (pour leur trésor!) et l'on trouvé en Cayo Levantado. Ce joyau s'étend à la pointe de la Péninsule de Samanà et c'est une destination d'un jour pour un belle escapade. Le sable est blanc et poudreux, les eaux turquoises et cristallines sont parfaites pour plonger et nager. Une grande variété d'oiseaux vit ici, des perroquets, des A large number of birds can be found here, including parrots, des hiboux, et gannets.
Cette île est aussi surnommée Bacardi Island because car les palmiers de cette île font penser aux spots de publicité pour Bacardi. C'est une belle île avec plusieurs milliers de touristes chaque jour. Vous pourrez traverser l'intérieur de l'île à pied pendant 15 minutes seulement, afin de vous donner une idée du centre. Mais les plages sont fantastiques et vous pourrez vous y détendre pendant quelques heures.
Cascade del Limon : Après une heure de marche ou à cheval, la nature vous récompensera de l'effort fourni. Cette cascade est spectaculaire, 40 mètres de haut entre les collines de la Sierra de Samaná, à 300 mètres au dessus du niveau de la mer.

A 220km au sud : Santo Domingo de Guzman

Personne ne peut visiter la République Dominicaine sans connaître la Magie, l'Histoire et le Romantisme de la première ville fondée dans le Nouveau Monde. Saint Domingue est capitale, la plus grande ville et un port international.
Située à l'embouchure de la rivière Ozama, sur la Mer des Caraïbes, la ville dispose d'un beau port accessible aux bateaux de commerce et de plaisance. La ville est reliée par ce port et son aéroport aux principales métropoles américaines et est un carrefour de liaisons routières. Saint Domingue est un centre touristique, économique et administratif. C'est le site de fabriques de nourriture, d'alcool, de métaux, de textile et manufacture la canne à sucre et autres produits fabriqués dans la région.
Les points d'intérêt sont la Cathédrale de Santa Mariá la Menor (contruite en 1514–20), où seraient conservés les restes de Christophe Colomb; le Palais (construit en 1510; un musée depuis 1957) de Diego Colomb (en espagnol Diego Colón, 1480–1526), fils de Christophe Colomb et vice-roi de l'île (1511–26); des églises du 16ème siècle, comme celles de San Nicolás et San Francisco; les fortifications de la vieille ville espagnole. L'université autonome de Saint Domingue (1538), la plus vieille université des Amériques, et l'université Pedro Henríquez Ureña sont des lieux d'érudition.
Coté culture, vous pourrez visiter la Galerie Nationale d'Art (1943); le Museum de l'Homme Dominicain (auparavant appelé le National Museum, 1973), connu pour sa fantastique collection pré-colombienne; le Museum d'Art Moderne (1976); la Bibliothèque Nationale (1971); et beaucoup de bibliothèques, publiques ou privées.
Aucune autre ville des Caraïbes n'offre autant de variété de restaurants et une vie nocture aussi intense. Il y a tellement de choses à voir qu'il est pratiquement impossible aux habitants de les avoir tous visité. C'est une ville qui ne dort jamais et un superbe endroit pour rencontrer des gens (ne manquez pas la Maleçon, le boulevard principal de la Zona Colonial).
Saint Domingue est aussi un lieu de shopping. Vous découvrirez un marché unique, le "Mercado Modelo". Les magasins offrent des prix fabuleux sur les marques de couturiers. Saint Domingue est la ville la plus cosmopolite des Caraïbes, comptant plus de trois millions d'habitants et s'étendant sur 250 kilomètres carrés.
On trouve à proximité de la capitale (comme l’appelle les dominicains) la station balnéaire de Boca Chica

270km au sud-est : San Pedro de Macorís, La Romana

San Pedro de Macorís, offre une position stratégique au centre du sud-est de l'île, ce qui permet aux touristes de se rendre facilement dans les plus beaux sites de l'île; jeux, sites historiques, restaurants, et pleins d'activités.
San Pedro de Macoris est la ville berceau des joueurs de base-ball (dont beaucoup sont des stars aux Etats-Unis). Visitez la cathédrale, le marché municipal, les plantations, les spectacles folkloriques, et les fabriques de rhum et de cigares. Vous aurez aussi la chance de vous évader dans une calèche sur le Boulevard de l'Océan. Une belle sortie avec beaucoup de choses à voir dans cette cité dominicaine.
A proximité, Juan Dolio est parfaite pour ceux qui veulent un endroit calme et confortable. Juan Dolio et sa superbe plage voisine de Guayacanes accueillent des couples et des familles à la recherche de vacances calmes. Les touristes ont la possibilité de faire des excursions dans des endroits magiques, comme les grottes peintes par les Indiens, les cascades et rivières, les îles de Saona et de Catalina.
Voyageurs actifs, plongeurs, et golfeurs s'y retrouvent. Dans les méandres des rues et places de Altos de Chavon, vous trouverez d'impressionnantes galleries d'art. Explorez le musée d'archéologie, ou retournez dans l'un des parcours de classe internationale de golf ou sur les plages de sable fin de la mer des Caraïbes.
Sur les plages se trouvent de superbes hôtels. Si des amis vous ont parlé de l'excursion inoubliable de Saona, La Romana est le point le plus proche pour embarquer à destination des îles de Saona et Catalina.
Juste à l'ouest de Bayahibe se trouve Altos de Chavon, un centre culturel et artistique construit en 1976 afin de ressembler à un village Méditerrannéen du 16ème siècle. Du haut de la cité perchée, s'écoule la rivière Chavon. Altos de Chavon possède un musée archéologique qui est le plus grand musée en dehors de Saint Domingue. Il contient des reliques pré-colombiennes fascinantes.
Altos de Chavon possède également un amphithéâtre grec de 5 000 places, utilisé pour concerts de stars internationales. Au long des détours sinueux du village, vous trouverez des galleries d'art, des magasins et d'excellents restaurants. Pour les artistes en quête d'inspiration dans les Caraïbes, Altos de Chavon dispose d'une école d'Art et d'un programme "Artist-in-Residence" pour offrir des ateliers et des résidences pendant 3 mois aux photographes, peintres, sculpteurs, musiciens, écrivains, et architectures. Il existe enfin une école de Design.

A 350km au sud-ouest : Barahona, Cabo Rojo, Pedernales

La région de Barahona & Pedernales est le paradis secret de la République Dominicaine. La principale raison pour laquelle les touristes vont à Barahona est la plage et le soleil. Mais cette région est vraie, et des vrais gens vivent ici.
Vous trouverez plus de mangues que vous ne pourrez jamais en manger, des maisons aux couleurs pastels, des parcs, des vérandas avec des rocking chairs, la brise des Caraïbes, les publicités peintes à la main sur les murs, des avocatiers, des sirènes annonçant le matin et le midi, les eaux turquoises face à la cité...
Le lac d'Enriquillo est le plus grand lac d'eau salé des Caraïbes, c’est la plus grande réserve d'alligators et d'iguanes. Une grande variété d'oiseaux y vit comme les flamands roses. Les visiteurs qui s'y rendent depuis d'autres régions du pays devraient considérer une nuit sur place.

A 390km au sud-est : Punta Cana, Bavaro, Higüey

Haut lieu du tourisme Dominicain. Des kilomètres de plages superbes et protégées Playa de Arena Gorda, Playa Bavaro, Playa de El Cortecito, Cabeza de Toro, Cabo Engaño, Juanito... Les plus grands hôtels du pays. Night Club et vie nocturne intense.
Les îles de Saona et Catalina : Le paradis sur terre. La "piscine naturelle" de l'île de Saona est un must. C'est une zone où la mer est très chaude et peu profonde. Vous pourrez y nager et prendre des photos des étoiles de mer qui tapissent le fond des eaux transparentes.

Pour en savoir plus sur la géographie du pays : Consultez l'encyclopédie


Immobilier en République Dominicaine [ Plan du site ]  -  [ Liens utiles ]  -  [ Banners ]  -  [ Revue de Presse ]  -  Sponsor officiel : Fox Nigon, le chanteur.

© Immobilier Montana Verde 2006